Association cantines Antananarivo Madagascar

Orphelinat Sœur Elsy

L'orphelinat de la Fraternité Sainte Thérèse AMBOHIPIADANANA. Ce centre d'accueil est situé à Anjomakely, à environ 18 kilomètres de la capitale Antananarivo sur la nationale 7 en direction du sud.  L'association - Avec les enfants de Madagascar - offre tous les repas (matin, midi et soir) des 56 fillettes de 4 à 19 ans en internat ainsi que le repas de midi d'une vingtaine de personnes âgées miséreuses du village.

 Il a été construit et inauguré en novembre 2011, grâce à l'initiative de sœur Elsy, une sœur franciscaine d'origine indienne, qui gère ce centre.

Les fillettes viennent des rues de Tana ou de familles très pauvres (orphelines de un ou deux parents, abandonnées par leur famille, issues de familles défavorisées ou dans l'incapacité de les élever...). Leur intégration dans le centre leur assure un cadre de vie plus stable et une éducation afin qu'elles puissent avoir une meilleure autonomie dans leur vie future, faire peut être des études supérieures et aussi les protéger contre la prostitution.

sœur Elsy, une sœur franciscaine d'origine indienne

Des photos

 

 

 

 

 
ANNÉE 2018
►Novembre 2018  
   
►Octobre 2018  
   
►Septembre 2018  

Deux étudiantes en 4ème année de psychologie de Lyon ont passé plus d'un mois à l'orphelinat dans le cadre de leurs études à partir du 4 septembre, leur témoignage est fort.

Nous les avions aidées pour les contacts et les conseils avant le départ.

Soeur Elsy a beaucoup apprécié leur présence et leurs investissements auprès des fillettes.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, plein air
►Septembre 2018  

La lettre de soeur Elsy fin août 2018

Le bilan scolaire en septembre 2018

ANNÉE 2017

►Septembre 2017

"Du 25 au 27 septembre, nous avons passé presque 3 jours à l'orphelinat à vivre avec les enfants, soeur Elsy et sa troupe, ainsi que la jeune humanitaire présente jusqu'en décembre mais d'autres jeunes devraient arriver. Pendant les vacances le quotidien de ces 58 fillettes et jeunes filles, dont l'âge varie de 3 ans à 20 ans, est bien rythmé.

Petit déjeuner à 7h. Rangement des dortoirs. Epluchage des légumes, du manioc et préparation de la viande pour le repas de midi.

A tour de rôle le matin vers 8h, les plus grandes transportent les excréments des vaches et cochons pour le biogaz qui permet de faire la cuisson des repas des soeurs. Elles ont bien du mérite et ne rechignent pas à la tâche. Juste une grande toilette ensuite.

La jeune fille présente à l'orphelinat donne des cours de chant et de français aux plus grandes tandis que les petites vont au local bibliothèque.

A midi le repas tous ensemble, dehors encore, à cette période. Puis détente, jeux, lecture. Aide au jardin, arrosage. Toilette au puits plutôt succincte pour les petites, les bras, les jambes et le visage ! La chapelle à 17h. Le dîner vers 18h puis le dortoir.

A tous les repas, du riz bien sûr la base  y compris le matin avec du lait. Nous dînons avec les soeurs vers 19h. Nous avons dormi dans le bâtiment inauguré par Yves Bontaz avec une plaque au nom de sa femme Marcelle Bontaz.

Un lycée privé (y compris le collège) tenu par des frères est ouvert depuis cette année à 100m de l'orphelinat, une bonne nouvelle pour ces jeunes filles. Plus de 300 élèves y faisaient la rentrée cette année.

Cette année une des jeunes filles passe le BAC, l'an prochain il y en aura 2, dont Judith qui a eu 20 ans lors de notre séjour, son rêve être hôtesse de l'air !!. Le dispensaire fonctionne avec une infirmière et un médecin, pour les villageois et les jeunes filles bien sûr. Fabienne y a oeuvré pendant l'absence de l'infirmière.

Très bonne entente entre toutes, les grandes aident les petites pour le repas et la toilette mais aussi dans la journée pour les activités. Nous avons constaté que ces enfants sont bien protégées, éduquées et choyées par soeur Elsy. Elle essaie de les préparer à leur future vie en leur donnant quelques armes.

Pas facile leur vie mais toujours le sourire et soeur Elsy n'est pas la dernière à rire de tout et à positiver"

Fabienne Angelloz et Lucette Martin

 

Des photos...

 

ANNÉE 2016

Voir aussi nos actions et photos à Tana en 2016

► Fête de noël 2016 avec soeur Elsy 

"Ici tout va bien. Les enfants vont sacrifier leur cadeau cette année et la joie de cette grande fête sera partagée avec les  pauvres d'Anjomakely . Le jour du 25 Décembre, nous allons manger ensemble avec 1750 pauvres et je suis contente et vous ne pouvez pas imaginer une fête qui va faire sourire le petit Jésus de la crèche et je suis sure qu'IL va sortir de là pour danser avec nous. On va tuer un grand cochon de notre porcherie  et on va faire cuire 500 kg de riz et il y aura les bonbons, les bananes  etc  et la fête ensemble. Vous êtes invité pour cette fête mais vous êtes dans nos prières et dans nos pensées. Merci pour tout ce que vous faites.  Que Dieu vous garde dans ses bras."

► Un extrait du compte-rendu de voyage de Marthe

"C’est dans un cadre de bâtiments récents et fleuris que nous attendait cette sœur dotée d’une vitalité étonnante. Les 52 fillettes qu’elle garde près d’elle sont tout sourire et gaîté.

Ce sont les plus grandes qui préparent le repas, le servent, débarrassent et lavent les couverts. Chacune ici a un rôle de prise en charge individuelle et collective

La discipline règne mais avec générosité, comme sait la dispenser la sœur.

Nous visitons toute l’infrastructure : du jardin à l’étable, du dortoir à la chapelle et au tout récent lycée. Le tout à l’initiative et au courage de sœur Elsy qui œuvre non seulement pour son orphelinat mais aussi pour les villageois."

 

►Chaque midi, une vingtaine de personnes âgées viennent déjeuner.

Ces personnes ont été signalées comme très nécessiteuses par la paroisse.

Des photos...

Une boulangerie a été ouverte à l'initiative de soeur Elsy, au village près du collège et a permis de créer 4 emplois. Actuellement une jeune femme française aide à la formation du personnel pour la fabrication du pain, de la petite restauration. Vente aussi de confitures faites à l'orphelinat. 

Une épicerie a été ouverte, les habitants du village viennent s'y ravitailler permettant ainsi au centre dirigé par sœur Elsy de s'autofinancer partiellement.  

Un puits a été creusé au bout du terrain, un grand potager est entretenu par les soeurs, le personnel et les fillettes et des animaux, poules, cochons, vaches...permettent de fournir lait et parfois viande pour les repas.

Pour gérer ce centre, sœur Elsy est entourée de quelques jeunes femmes du village ainsi que de sœurs en formation. Les bénévoles qui séjournent en ces lieux participent également au fonctionnement.

(Plusieurs associations ont acompagné sœur Elsy dans cette entreprise : Amitiés Madagascar France, Cœur du monde, ANSMFIS, SOS enfants malgaches. Un dispensaire va ouvrir proche de l'orphelinat à l'initiative de soeur Elsy.

ANNÉE 2015

Des nouvelles de l'orphelinat de soeur Elsy 

 Une lettre et un dessin de JUILLET 2015