Association cantines Antananarivo Madagascar

Antanety

ANTANETY un quartier du village d'Ambohijafy (qui signifie village des enfants), 

dans le canton de Fenoarivo à 15kms à  l'ouest de Tana. 

La cantine a démarré en janvier 2016 avec 2 jours par semaine puis 4 jours dés le mois d'avril 2016

pour la centaine d'enfants les plus démunis repérés par la directrice. A partir du 1er janvier 2018, 130 enfants du primaire seront accueillis à la cantine.

Une collation le matin pour une trentaine de tout-petits de l'école maternelle a démarré au mois de mai 2017, 50 enfants auront dorénavant et sur 5 jours une collation à partir du 1er janvier 2018.

ANNÉE 2018

Novembre 2018

→ Le 19 novembre, rentrée scolaire en présence de Renée, Marthe et Janine avec une distribution de fournitures scolaires que la Sté Maped de Pringy et des collègues de Fabienne nous avait remises.

Beaucoup reste à faire dans cette école pour la rendre plus agréable et protégée des intempéries, les tôles du toit, les tables et bancs, les fenêtres, des peintures qui résistent à la poussière...

Des photos...

 

 

Le 5 novembre eut lieu l’inauguration du puits équipé d’une pompe manuelle (fabriquée à Tana), de 2 latrines supplémentaires et d’un urinoir, projet mené et réalisé par ESF avec les villageois (Énergie sans Frontières, association de Grenoble), avec 2 techniciens présents Pilar Vergara-Linard et Claude Sage. Un moment fort ! Voir ces enfants en file indienne pour boire cette eau nous a vraiment émus.

Inauguration en présence de notre coprésidente Renée Courvoisier, de notre trésorière Marthe Brunet, de Lucette Martin membre du CA et de 2 marraines Janine Bataillard et Fabienne Angelloz-Nicoud.

Ce qui porte à 5 latrines récentes en plus des 2 anciennes pour 380 élèves. (3 avaient été construites en 2015 grâce à une aide du Lions Club Annecy doyen d'Annecy).

Mars 2018

Achat des livres et fournitures scolaires de 7ieme et de livres pour les institutrices de l'école d'Antanety.

Soit 256 cahiers ; 256 protège-cahiers ; 64 livres de Français ; 10 livres pour les institutices ; 256 stylos ; 64 crayons bois ; 64 taille-crayons pour un montant de 1 509 200 ariary frais de transport compris (environ 390€).

Voila la contribution d'Alain Naville qui fera beaucoup d'heureux mais également contribuera à d'excellents résultats scolaires et surtout pour l'examen de la classe de 7ème au mois d'août 2018.

Merci à lui pour ce don.

 

Quelques photos...

Février 2018

LE MOT DE AIMÉE

"Avant son retour  en France, Alain Naville a  aussi rendu visite à la cantine d'Antanety. Il n'a pas oublié les petits gâteaux (madeleines) pour les enfants.

Comme d'habitude, les enfants viennent petit à petit donc à plusieurs services de 11h à 13h. Les repas sont copieux !!!

Nous étions passés à l'école, nous avons rencontré quelques institutrices et représentants des parents d"élèves. Alain avait parlé et cité les actions faites avec son association à Tana. Les institutrices n'hésitent pas  à lui exprimer leur souhait et elles demandent une aide pour la construction d'une salle de classe pour les préscolaires. La salle existante ne suffit plus pour les 48 petits."

Voir toutes les photos

ANNÉE 2017

►Décembre 2017

Un repas spécial pour Noël. Des photos...

Des friandises, des petits chocolats pour les petits préscolaires d'Antanety

►Octobre 2017

"Forte épidémie de peste depuis le mois d'août à Madagascar et notamment dans les grandes villes comme Tamatave puis Tana où toutes les écoles ont été fermées jusqu'au 6 novembre.

Lors de notre visite (Fabienne Angelloz, Astrid Polliand, Daniel Antoine, Lucette Martin et Aimée) le 10 octobre, la cantine était ouverte. Nous avons trouvé des enfants joyeux, propres et vêtus avec soin, des mamans sont venues nous remercier.

Avec ce repas, leur sont inculqués des notions d'hygiène au travers du lavage des mains, de la discipline (chaque enfant donne son nom inscrit sur un cahier) et enfin chacun participe à la vaisselle après avoir mangé.

Des fournitures scolaires (colis Maped et don de l'école de Sur les Bois d'Annecy le Vieux) ont été remises au directeur de l'école et aux instituteurs présents pour leur plus grand plaisir.

Les tableaux ont été repeints après notre visite, Astrid y est retournée avant son retour avec le groupe de 3 parrains marraines arrivés le 10 octobre.

Le local des tout-petits est très joliment décoré.

Nous avons pris en charge l'inscription de 4 enfants dont les mamans ne pouvaient pas payer 20 000 ar pour l'année scolaire (soit env 7€) !"

Lucette Martin

Des photos de la cantine

 

Le repas se passe dans la bonne humeur. Des assiettes appétissantes

Photos de l'école Antanety octobre 2017

Les enfants font la vaisselle après le repas.

►Mai 2017

Une collation le matin pour une trentaine de tout-petits de l'école maternelle.

Distribution de pain avec une portion de fromage. Cela se passe bien, les petits enfants sont contents. Certains ont mangé pour la première fois du fromage !!!

 

Des photos de la 1ère collation et le sourire des  enfants

►Janvier 2017

Et toujours 4 repas par semaine pour la centaine d'enfants scolarisés les plus démunis,

repérés par la directrice de l'école remplacée par Rado. 

À gauche l'ancienne directrice

et à droite le nouveau directeur de l'école RADO

380 élèves scolarisés depuis la rentrée d'octobre 2016

ANNÉE 2016  

Voir la rubrique Actions à Tananarive 

(des parrains marraines présents à Tana de septembre à novembre 2016)

►NOVEMBRE 2016 

Un extrait du compte rendu de voyage de Marthe

"Nous avons été chaleureusement accueillies par les édiles du village et les représentants des parents d’élèves, reconnaissants pour notre action.

Sur les 350 enfants présents, la directrice de l’école en a choisi une centaine parmi les plus démunis, pour bénéficier d’un repas 4 jours  par semaine.

Et c’est pourquoi la cantine est en dehors de l’école, un local a dû être construit et aménagé à cet effet. Là aussi les enfants viennent par petits groupes et le rituel du lavage des mains avec du savon, précède le repas. Nous les sentons tout intimidés par notre présence mais ils nous adressent des sourires dès que nous les regardons.

Il faut souligner la générosité d’une villageoise et de son mari qui préparent bénévolement tous les repas dans des conditions très rudimentaires et qui ont pour seule compensation de bénéficier des restes de riz et de légumes cuits."

Les enfants participent à la vaisselle après le repas

Un réchaud consommant 2 fois moins de bois pour la maman qui fait les repas (ce qu'elle a fait bénévolement toute l'année 2016)

►MAI 2016

Lors du CA du 21 avril 2016, l'association, Avec les enfants de Madagascar, a décidé de passer à 4 repas par semaine pour la centaine d'enfants scolarisés les plus démunis, repérés par la directrice  de l'école. 

►JANVIER 2016

La cantine dans le quartier ANTANETY démarre avec 2 repas par semaine.

L'école comprend 335 enfants dont la moitié suit l'école le matin et l'autre moitié l'après-midi.

 

 

Début mai : 
Une surprise pour les enfants et une grande joie que l'on peut voir sur les photos, manger à table, bien assis sur des bancs.

Présentation de l’école par Geneviève, une adhérente en visite en octobre 2015 :

Ce village de la périphérie de Tana, est loin du brouhaha et de la pollution de la capitale. Pour l’atteindre, il faut, après avoir quitté la nationale, emprunter sur environ 2 kms une digue qui traverse rizières et champs de culture d’oranges.

Ce paysage très verdoyant de rizières et d’orangers, cette atmosphère champêtre, sont vite oubliés lorsqu’on pénètre dans l’enceinte de l’école. Là, c’est plutôt une dominante de gris et une impression de dénuement extrême. 9 classes permettent d’accueillir 335 élèves : 165 le matin, 170 l’après-midi.

Dans la cour, deux toilettes (fosses perdues) et dans un coin, 6 bidons estampillés UNICEF  permettent de stocker l’eau d’un puits sans mur.
L’équipement des classes se résume aux tables et chaises et à un tableau noir plus qu’usagé ; quelques cahiers eux aussi très usagés au fond des classes. Peintures défraîchies. 

Lorsque la question a été posée aux enfants afin de savoir qui avait mangé le matin avant de venir à l’école, peu de mains se sont levées. Lorsque quelques semaines plus tard, nous sommes retournées dans cette école, nous sommes arrivées au moment de la récréation et nous avons pu constater que peu d’enfants étaient chaussés.

Ventres vides et pieds nus mais toujours les sourires… Ce village, loin d’être éloigné et accessible, semble pourtant bien oublié des circuits d’entraide des ONG et associations. » Des photos de l'école

Le mot de la directrice

Des photos de la nouvelle cantine ANTANETY