Avec les enfants de Madagascar
 
                                                          DONS en ligne et ADHESION en ligne
 

Chez Sahondra

CHEZ SAHONDRA, cantine pour 96 enfants de l'école primaire publique

du quartier de IFARIHY  10 kms au sud est de la capitale) repérés par la directrice de l'école

L'association, avec les enfants de Madagascar, offre 2 repas par semaine, le mardi et le jeudi.

Cette cantine a démarré en 2013.

ANNEE 2021

Décembre 2021 : Noël

      

Novembre 2021 : le 23 novembre . Notre visite chez Sahondra pendant notre séjour à Tana

Sahondra accueille entre 80 à 100 enfants chez elle pour le repas de midi 2 fois par semaine dans une salle bien confortable que Sahondra a construite en 2018
Aujourd'hui 80 enfants
Lavage des mains assiette de riz et légumes
Chaque enfant donne une cotisation symbolique 50 ar env 1 centime !!!

Voir les photos...

Septembre 2021 : Rentrée scolaire et démarrage des cantines

D'après Aimée notre assistante sociale à Tana :

"Sur le terrain, je trouve que les repas distribués sont suffisants et bien équilibrés : des graines séchées, des légumes frais, des pâtes, des viandes hachées, des œufs, des crevettes séchées....."

             
ANNEE 2019
Avant les vacances repas de Noël amélioré avec de la viande hâchée, des légumes et des friandises

Notre  visite (Fabienne, Astrid, Monique, Tracy, Lucette et Patou) le 15 octobre ainsi que celle de Gilberte début novembre

Chez Sahondra institutrice en retraite qui ouvre sa maison les mardi et jeudi à 96 enfants de son quartier et à qui nous assurons le repas.
Avant ils mangeaient dans son garage et maintenant au rez-de-chaussée bien aménagé d'une habitation de 2 étages construite sur son terrain. Beau local, des tables avec une nappe cirée rouge et toujours l'apprentissage de l'hygiène avec le lavage des mains et une petite participation.

Quel bonheur pour ces enfants de manger et d'être à l'abri

Sahondra aide aussi d'autres enfants du quartier en leur payant leur inscription à l'école. Bravo à elle.

Des photos...

ANNEE 2017-2018

►Décembre 2017

Le repas de noël avec des légumes avec un morceau de pain, du riz avec des saucisses et des friandises chez Sahondra.

 

►Novembre 2017  

Photos prises en novembre 2017 à la rentrée scolaire reportée au 6 novembre pour cause de peste

par Aimée, notre assistante sociale

ANNEE 2016 

Voir aussi nos actions et photos à Tana en 2016

Un extrait du compte rendu de voyage de Marthe :

"Me Sahondra accueille chez elle 122 enfants qui arrivent à tour de rôle, suivant qu’ils ont classe le matin ou l’après-midi. Deux seaux plein d’eau les attendent pour le lavage des mains avant le repas. Ensuite les enfants se rangent sagement en file indienne, prennent un ticket qu’ils donnent à Mme Sahondra en échange de leur repas. Celle-ci assise au milieu de ses marmites remplit généreusement les assiettes. Un appentis sert de cantine et quand la tablée est pleine, une natte posée sur l’herbe accueille les derniers arrivants.

Et c’est tout joyeux, que les enfants repartent en nous faisant de grands sourires."

Sahondra, d’origine malgache, est une institutrice retraitée, mariée à un pasteur français. 

Pendant plusieurs mois, sur ses deniers, elle a donné à manger une fois par semaine le jeudi aux  enfants de l’école voisine, école primaire publique du quartier de IFARIHY  10 kms au sud est de la capitale) en accord avec l’institutrice qui repère les plus dénutris. 

La participation des parents est de 50 ariarys (0.02€ !) par repas, c’est une participation symbolique et même si les parents n’ont pas cet argent, les enfants ne sont pas privés de repas. Ces enfants sont tous scolarisés. Avant, les repas étaient préparés dans la paroisse par des agents demandant une rémunération. 

Mme SAHONDRA a donc décidé de faire ces repas à son domicile  avec l’aide de ses sœurs.

Sahondra

La maison de Sahondra - des photos prises en novembre 2015

(lors du séjour de Gilberte Genoux et Lucette Martin)

 

Des photos prises en novembre 2014 (lors du séjour de Lucette Martin)
Quelques photos 2013 (lors du séjour de Evelyne Couttet et Renée Courvoisier)