Association cantines Antananarivo Madagascar

FAIRE UN DON EN LIGNE

 

Jirama - ni eau ni électricité

Jirama - Ni eau ni électricité

mercredi 28 décembre | Yvan Andriamanga - Journal La Tribune

La Jirama devrait sérieusement changer de nom et le surnom Jiramaty lui va très bien, s’insurgent les usagers. Maintenant ce n’est plus l’électricité qui fait défaut mais les deux à la fois, la Jirama ne fournit ni eau ni électricité. Certains quartiers comme Ambatobe sont privés d’eau pendant deux jours du 9 h du matin jusqu’à 18 h du soir ! Sans oublier le délestage habituel. Perturbation maximum au niveau des foyers comme au sein des sociétés, grandes, moyennes ou petites. Les ateliers divers comme les salons de coiffure se tournent les pouces. Les entreprises qui ont des commandes urgentes gardent leurs salariés la nuit, on sait jamais, l’électricité pourrait marcher la nuit. Mais avec des surplus de frais qui vont engloutir nos maigres bénéfices, se plaignent les sociétés. Mais il vaut mieux garder la clientèle.

Apparemment, personne n’a suivi à la lettre la directive du Premier ministre sur la fin du délestage car celui-ci a tout simplement empiré. Le chef du Gouvernement, pendant ce temps, passe des vacances à Sainte Marie.

Le chef de l’État, de son côté, ne dit plus rien. Il n’a réussi à enrayer le délestage ni en trois mois ni en trois ans. Il n’a même pas trouvé de remplaçant à feu Rodolphe Ramanantsoa, ministre de l’Énergie qui est décédé depuis 5 mois. La Jirama explique, pour la énième fois, qu’il s’agit d’un manque de carburant pour faire tourner les machines et personne n’a de solution.

Comme le chef du Gouvernement n’a de cesse de le répéter, seuls 15% de la population bénéficient du service de la Jirama.